La Nature m'inspire de ses petits animaux aux gigantesques astres interstellaires. Au rythme des saisons, je souhaite rendre hommage à la Vie sous les formes qu'elle aime prendre. De l'hermine bretonne au koala australien, les animaux au naturel s'humanisent en personnages. La femme, elle, se connecte à la Lune et à son intimité sacré. Le rêve et l'imaginaire fantastique se confondent avec la réalité. Et, comme dernier hommage à la mortalité, les macabres vanités de mon sombre bestiaire rappellent joyeusement l'aspect éphémère de cette Vie si précieuse.